Traduction augmentée

Qu'est-ce qu'un moteur de traduction automatique adaptatif ?

Nous avons déjà abordé la différence entre les moteurs de traduction automatique générique, spécialisé et personnalisé, mais quelle est la place du moteur adaptatif parmi ces différentes technologies ?

Par « moteur de traduction automatique adaptatif », on désigne un système qui n'a pas été entraîné pour traduire des contenus dans un domaine spécifique, mais qui apprend « en temps réel » à partir des modifications apportées durant la phase de post-édition. L'accès à ces moteurs est payant, car le fournisseur du service met à disposition des linguistes un espace de stockage privatif où sont mémorisées les préférences de modification apportées par la personne qui l'utilise. On parle de « préférences de modification », car le segment de traduction n'est pas sauvegardé en entier comme dans une mémoire de traduction traditionnelle, mais analysé et réduit en fragments pour influencer les algorithmes qui alimentent le moteur. Le point fort d'un moteur adaptatif est sa capacité à s'améliorer et à s'adapter régulièrement aux corrections apportées, ce qui produit des traductions automatiques de meilleure qualité.


Les moteurs de traduction automatique adaptatifs trouvent leur place dans un processus de post-édition professionnel, notamment parmi les traductrices et traducteurs indépendants. En effet, en utilisant un moteur adaptatif, ces linguistes peuvent tirer parti des avantages d'un moteur personnalisé à moindre coût. La personnalisation d'un moteur de traduction automatique, processus trop coûteux pour les prestataires indépendants et réservé aux grandes entreprises, devient donc accessible à un plus grand nombre de membres de la profession.


Les traducteurs et traductrices qui aspirent à la création d'un environnement de traduction augmentée ont tout intérêt à investir dans un moteur adaptatif afin d'améliorer la qualité des traductions automatiques brutes et, par conséquent, de réduire les efforts de post-édition. Parmi les fournisseurs qui proposent actuellement cette technologie, on trouve ModernMT et SDL Machine Translation.


Toutefois, un moteur adaptatif ne peut être utilisé que pour la traduction de textes dans un domaine spécifique. Pour trois spécialisations différentes, il faudra créer trois moteurs adaptatifs distincts. L'autre différence principale avec un moteur de traduction automatique personnalisé réside dans le fait qu'un moteur adaptatif requiert plus de temps d'apprentissage ; son amélioration n'est pas immédiate, mais elle sera très appréciée sur le long terme.

Une question ? Laissez un commentaire ci-dessous !

11 vues0 commentaire